> accueil > Le plerinage 2004 > dimanche

DIMANCHE 30 MAI 2004

FORET DE RAMBOUILLET

SERMON DE MONSIEUR LABBE POZZETTO




Chers frres, chers amis plerins,

Les enfants aiment bien les histoires qui commencent par en ce temps-l ; les pages dvangile que nous lisons chaque jour ne dbutent-elles pas par in illo tempore .

DE BEAUX EXEMPLES

Aujourdhui, je veux vous raconter quelques histoires vraies :

- celle de deux ou trois jeunes qui reviennent du Plerinage de Czestochowa en 1982, dans uns Pologne en plein communisme, et qui rencontrent quelques amis runis dans une petite bourgade de lEst de la France, le Mesnil saint loup, pour une Universit Catholique dt ; cest lorigine de ce grand Plerinage auquel vous participez aujourdhui.
- celle de quelques vques - trs peu nombreux - , de quelques prtres et de lacs dtermins, qui, dans les annes 1970, nacceptent pas de voir disparatre la messe traditionnelle et de la voir rserve aux prtres aveugles et infirmes.
- celle dun acteur clbre devenu cinaste qui produit un film merveilleux qui devient signe de contradiction et source de conversions, Mel Gibson.
- quelques amis qui se runissent pour dfendre le caractre fri du lundi de Pentecte et qui, par un travail acharn, parviennent un rsultat remarquable.
- une jeune fille qui entends des voix, obit, et sauve la France de lenvahisseur et de langlicanisme. Nous la ftons aujourdhui, 30 mai.
- trois petits enfants qui reoivent un message dune Belle Dame dune porte universelle et qui sont lorigine du renversement du communisme en Europe de lEst et peut-tre de la conversion de la Russie.
- Et comment oublier nos petits gars morts pour la France, dans une cuvette devenue clbre pour sauver ces populations du pire des totalitarismes

Si mon sermon tait inter-actif, vous pourriez, bien sr, me dire que les mauvaises choses ont souvent aussi t luvre de quelques personnes ; mais, en cette belle fte de Pentecte, je veux seulement souligner quelques bons exemples pour montrer, surtout aux plus isols dentre vous, quil suffit dtre quelques uns et de vouloir agir en se plaant rsolument sous le regard de Dieu.

LA VERTU DE PIETE

La Pentecte, cest la fte de la venue du Saint- Esprit avec ses sept dons. Impossible de parler de tous ; mais je voudrais insister sur lun dentre eux qui est en mme temps une vertu, la fois naturelle et surnaturelle : la pit.

Attention ! Il ne sagit pas seulement de lacception habituelle, celle de la prire, mais bien de cette extraordinaire vertu qui nous fait rendre chacun ce que nous lui devons :
- Dieu bien sr.
-mais aussi, notre Patrie
- et, enfin, nos parents et nos anciens, tous ceux qui nous ont transmis quelque chose.

Alors, en ce XXII ime Plerinage vers Chartres, laissez-moi faire monter un vibrant hommage pour tous ceux qui, souvent dans lombre, ont permis des dizaines de milliers de plerins de se sanctifier, de nombreuses vocations de spanouir, des foyers de se retrouver, dautres de se construire et ont t linstrument de tant dautres grces que Dieu seul connat.

Ainsi, aux plus anciens parmi vous, je dis avec amiti et reconnaissance : continuez, montrez le chemin tous ces jeunes qui vous entourent.

Et aux jeunes si nombreux, aux 1200 enfants du Chapitre-enfants, aux 400 pastoureaux et tous les autres jeunes je dis soyez pieux et aussi transmettez vos parents, frres et surs amis, tout ce que vous avez dcouvert sur cette route lorsque vous reviendrez dans vos maisons, provinces et pays.

LE CHRIST VOUS APPELLE

Avec vous, nous avons gagn des batailles mais il reste beaucoup faire. Le Christ a besoin de vous.
Besoin de vous, pour un certain nombre de combats que nous voudrions, si Dieu veut, transformer, en victoires. Il sagit dune vritable croisade et, avant daller dlivrer le tombeau du Christ et aider nos frres de Terre Sainte, je vous propose une croisade chez nous :

LES VOCATIONS SACERDOTALES ET RELIGIEUSES

Sur le plan religieux dabord, notre Sainte Eglise Catholique, tout particulirement, en France, a besoin de vocations sacerdotales et religieuses.
Une dpche de lAFP, la veille du Plerinage, nous annonce que, dans 10 ans, la France aura trois fois moins de prtres quaujourdhui. A moins que, jeunes gens, jeunes filles vous entendiez lAppel du Seigneur comme ce jeune au regard pur qui est venu hier soir mannoncer sa dcision, et suiviez le Chemin de ceux qui ,un jour, ont dit oui au Seigneur.
En cette anne de mes 25 ans de Sacerdoce, permettez-moi de vous confier ma joie davoir dit oui et mon dsir de servir encore 25 ans si Dieu veut.

LA DEFENSE DU CREDO ET DE LA LITURGIE TRADITIONNELLE

Je vous invite aussi rejoindre, vous qui avez aim la liturgie de ce Plerinage, ceux qui depuis longtemps travaillent son rtablissement et son extension dans lEglise. Certes, il y a un an ? nous avons t trs heureux dentendre, Rome, Ste Marie Majeure, Son Eminence le Cardinal Casrillon-Hoyos parler devant cinq cardinaux, des vques, prtres et sminaristes nombreux, et des lacs venus du monde entier, du droit de citoyennet de cette liturgie. Mais nous savons aujourdhui , que 16 ans aprs le Motu Proprio, dont le Pape demandait une application large et gnreuse , presque un diocse sur deux, en France, ne bnficie toujours pas de la messe dans son rite bi-millnaire. Alors, au travail !

Mais, plus gnralement, cest la dfense et la diffusion du CREDO dans son intgralit.
Que nous devons travailler.

LA DEFENSE DE NOTRE PATRIE

La France, elle, souffre encore plus quau temps de Jeanne dArc. La laisserez-vous devenir une rpublique islamique ? Dans quelle France vivrons vos enfants ? Travaillez avec nous leur offrir des coles vraiment catholiques ; soutenez luvre de restauration qui commence porter des fruits.

LAVENIR DE NOTRE PELERINAGE

Notre Plerinage doit faire lobjet de toute votre sollicitude. Merci de votre gnrosit hier la qute et je lespre demain Chartres. Mais il a aussi besoin dhommes et de femmes qui sengagent le sauver, le dvelopper.

Ne soyez pas des consommateurs, ni pour lEglise, ni pour la France, ni pour le Plerinage. Soyez des acteurs, en langage chrtiens, soyez des saints et des saintes.

Si le sel de la terre saffadit, avec quoi le salera-t-on ? nous avertit Jsus dans lEvangile ; et il ajoute : Si la grain de bl ne meurtil ne porte pas de fruits Nayez pas peur de mourir au monde pour vivre de Jsus-Christ .

SOYEZ DES SEMEURS DESPERANCE

Dans ce monde si difficile, soyez pieux, reconnaissants et soyez, chers amis, chers jeunes, des semeurs dEsprance .
Cette route que je connais bien pour lavoir conduit spirituellement depuis 22 ans est celle de toutes les Esprances. Mais la Sainte Esprance, celle de Notre Dame, a besoin de vous, de vos tres de chair, de vos curs rests jeunes ou de vos jeunes curs !

Soyez pour vous, pour lEglise, pour la France, pour chacune de vos nations, pour vos enfants, pour vos parents ceux par qui renat lEsprance.

Ne dsesprez pas, ne vous dcouragez pas, chers plerins, nabandonnez jamais. Comme Notre Saint Pre le Pape nous la dit, dans cette trs forte interpellation : Nayez pas peur .

Toujours et partout, invoquez lEtoile de la mer, le Refuge des pcheurs ,la Mre du Bel Amour et de la Sainte Esprance et pour cela, aujourdhui et chaque jour de votre vie, redites Celle qui nous conduit depuis 22 ans :
Notre Dame de la Sainte Esprance, convertissez-nous (trois fois)

et alors :

En nom Dieu, les hommes darmes batailleront et Dieu donnera la victoire

haut de page

> accueil > Le plerinage 2004 > dimanche