Pèlerinage de Pentecôte
de Paris à Chartres

> accueil > Le pèlerinage 2020 > Ange gardien > indulgences

Ange gardien: Indulgences


Les indulgences plénières sont concédées aux conditions habituelles suivantes :
  • la confession (le jour-même ou durant les jours qui précèdent),
  • la communion (le jour-même)
  • une prière pour le Saint-Père (le jour-même),
  • le ferme propos de s’éloigner de tout péché.

Dévotion à saint Joseph

À l’occasion de l’année de saint Joseph, du 8 décembre 2020 jusqu’au 8 décembre 2021, l’indulgence est concédée chaque jour, aux conditions habituelles (voir ci-dessus) aux fidèles qui accompliront l’une ou l’autre des œuvres suivantes :
  • à ceux qui méditeront, pendant au moins une demi-heure, sur le « Notre Père » ;
  • à ceux qui accompliront, à l’exemple de saint Joseph, une œuvre de miséricorde, soit corporelle, soit spirituelle ;
  • à ceux qui réciteront le chapelet en famille ou entre époux ;
  • à ceux qui confieront à saint Joseph leur travail, ou qui l’invoqueront afin que ceux qui cherchent du travail en trouvent ;
  • à ceux qui réciteront une prière à saint Joseph (comme ses litanies).

Prière du rosaire ou du chapelet à la bienheureuse Vierge Marie

Une indulgence plénière est accordée chaque jour aux conditions habituelles (voir ci-dessus) au fidèle qui :
1° récite pieusement le Rosaire marial dans une église ou un oratoire, ou en famille, dans une communauté religieuse, au sein d’une association de fidèles et en général lorsque plusieurs se retrouvent pour une fin honnête ;
2° s’unit pieusement à la récitation de cette prière par le Souverain Pontife, retransmise par la télévision ou la radio.

Dans les autres cas, l’indulgence est partielle.

En ce qui concerne l’indulgence plénière liée à la récitation du Rosaire marial, on établit ceci :
a) Il suffit d’en réciter seulement le tiers ; mais les cinq dizaines doivent être récitées sans interruption ;
b) A la prière vocale doit s’ajouter la pieuse méditation des mystères ;
c) Dans la récitation publique, les mystères doivent être énoncés selon la coutume locale approuvée ; dans la récitation privée, il suffit que le fidèle joigne à la prière vocale la méditation des mystères.

Prières à l’ange gardien

Une indulgence partielle est accordée au fidèle qui invoque pieusement son ange gardien avec une prière légitimement approuvée, telle que celle qui suit :

« Ange de Dieu, qui êtes mon gardien et à qui j’ai été confié par la bonté divine, éclairez-moi, gardez-moi, dirigez-moi et gouvernez-moi. Amen. »
Le chant du Veni Creator
La participation dévote au chant ou à la récitation solennelle du Veni Creator, dans une église ou un oratoire, le jour de la Pentecôte est aussi indulgenciée (indulgence plénière, aux conditions habituelles – voir ci-dessus).