Notre-Dame de Chrétienté - pèlerinage de Pentecôte de Notre-Dame de Paris à Notre-Dame de Chartres

     

Agenda

  • samedi 3 mars 2018
    1er samedi du mois: chapelet et messe à Notre-Dame du Lys (Paris XVe)
  • samedi 10 mars 2018
    "SO Academy": journée de préparation et de formation du Service d'Ordre de NDC
  • 19 - 21 mai 2018
    36e pèlerinage de Pentecôte de Paris à Chartres
  • Retraites 2017-2018
    Calendrier des retraites proposées par les communautés qui accompagnent le pèlerinage

Voir tout » l'agenda.
Voir tout » l'historique de l'agenda.



Le pèlerinage 2018



> accueil > Le pèlerinage 2007 > Le voile de la Vierge

Vénération du Voile de Notre-Dame de Chartres


Par décision de Mgr Pansard, Evêque de Chartres, que nous remercions sincèrement, nous aurons l’honneur à l’occasion du 25e pèlerinage de pouvoir vénérer la relique du voile de la Sainte Vierge, dont la cathédrale de Chartres est dépositaire.
La relique sera portée solennellement pendant la procession d’entrée, puis exposée pendant la messe à l’extérieur devant le portail royal et gardée par les chevaliers du Saint Sépulcre et de l’Ordre de Malte; enfin tous les pèlerins pourront vénérer la relique par une inclinaison en sortant de la cathédrale.
Le texte ci-dessous aimablement communiqué par M.Hervé Pinoteau rappelle l’histoire de cette sainte relique :

« La grande relique de Notre-Dame de Chartres qu’est le Voile de la Vierge sera portée en procession lors du prochain pèlerinage de Chrétienté.
C’est une excellente occasion de rappeler de quoi il s’agit. Pour résumer, on doit admettre que Charlemagne reçut de l’empereur romain de Byzance plusieurs reliques qui durent être déposée à Aix-la-Chapelle et que son petit-fils Charles II le Chauve distribua en France après être devenu empereur en 875. Parmi ces reliques ce Voile donné à Chartres eut dès 911 un rôle important.
Cette année là, Charles III le simple régnant, Rollon et ses gens du Nord (les Vikings) vinrent mettre le siège devant la ville,.. Les armées du comte et marquis de Neustrie Robert (futur roi Robert Ier , ancêtre des Capétiens), de Richard duc de Bourgogne et d’Ébles comte de Poitou mirent du temps à venir, et l’évêque Gantelme devant un tel danger sortit en habits liturgiques, portant la croix et le Voile, en compagnie de clercs, de citoyens et d’hommes armés.
Selon une autre source il hissa sur la Porte neuve ce long voile blanc flottant au vent en enjoignant aux chrétiens de combattre avec courage, suivant en cela une coutume ancienne, car on promenait des reliques de la Vierge sur les remparts de Byzance assiégé.
Leurs flèches n’atteignant pas la relique, les pillards effrayés s’en allèrent immédiatement ; on parla ultérieurement de milliers de morts. Peu de semaines après, Rollon reconnut le roi, fut intégré dans la féodalité française comme comte de Rouen, et baptisé Robert du nom du marquis son parrain et dont il devenait vassal. Tel fut le destin de la toute dernière expédition de ceux qu’on nommera Normands et du pays qu’on nommera Normandie.
Souvenons-nous du samedi 20 juillet 911 ! Le Voile protégea les cathédrales successives qui eurent à subir des incendies et des reconstructions. Il était enfermé dans un coffre doré, sans doute de la fin du Xe siècle, et qui fut réalisé par un certain Teudon ; il fut enrichi de joyaux, camées et autres pierres précieuses. Comme on ne l’ouvrait jamais, au point qu’Henri IV venant se faire sacrer là en 1594 ne put obtenir de voir la relique, on en vint à imaginer que c’était une chemise puis une tunique dont on donnait une petite image en plomb aux pèlerins.
En 1712 l’évêque du lieu, Charles-François des Monstiers de Mérinville, ouvrit enfin le coffre et découvrit l’étoffe de 5,35 mètres de long, entourée d’une étoffe orientale ornée de figures.
La Révolution ne put s’empêcher d’y mettre la main, avec découpe du tissu et destruction du coffre. Quelques fragments furent distribués. Il en reste actuellement 2,12 mètres et un morceau de 0,25 mètre dignes de la plus grande attention et on dirait même de piété. Ces deux fragments sont maintenant dans un reliquaire transparent datant 1876. En nos jours d’apostasie on a besoin des secours divins pour repousser les ennemis de la civilisation chrétienne, de la loi naturelle et de la loi divine. Sainte Marie, reine de France, Notre-Dame de Chartres, protégez nous ! Étendez la protection de votre Voile sur ce qui fut « le saint royaume» comme le disait sainte Jeanne d’Arc ! »


> accueil > Le pèlerinage 2007 > Le voile de la Vierge

accueil plan du site presse accès membres dons
2105226 visiteurs © Copyright 2017 - www.nd-chretiente.com mail: facebook twitter
Notre-Dame de Chrétienté 191 avenue du Général Leclerc 78220 Viroflay - Tél: 01.39.07.27.00 - Fax: 09.57.48.16.33