Quest-ce que la Chrtient ?


Texte rdig par le comit de parrainage de NDC et publi dans le quotidien Prsent, le 27 janvier 2007.

Pourquoi et comment ldifier


A loccasion du 25e anniversaire du plerinage de chrtient de Paris Chartres chaque Pentecte, le Comit de parrainage (1) de Notre-Dame de Chrtient a rdig cette note intressante, lusage des cadres du plerinage, qui se veut une base de rflexion et daction sur le thme central de la Chrtient et que nous publions avec son aimable autorisation.

POURQUOI
Baptiss et fidles aux enseignements de lEglise catholique, nous avons retenu de sa doctrine sociale :
que lorganisation de la socit et les lois qui la rgissent doivent permettre chaque homme de pratiquer le bien et de parvenir la vie ternelle ;
que cette organisation doit tre conforme lordre naturel, radicalement bon malgr la blessure du pch originel, et quelle doit souvrir la grce qui gurit et lve la nature ;
que la vraie charit est aussi politique, oriente vers le vrai, le beau, le bien ;
quil importe de distinguer les deux ordres de la Chrtient : lordre spirituel et lordre temporel ; il ne peut y avoir de confusion entre ces deux ordres, ni non plus de sparation ;
que lautonomie du pouvoir temporel ne lui enlve pas lobligation de se soumettre la loi de
Dieu inscrite dans le droit naturel et la Rvlation.
Instruits par les leons de lhistoire et de lactualit contemporaine, nous discernons avec exactitude ce que nous devons aux bienfaits de la civilisation chrtienne et ce que nous apportent les fruits amers du progrs des Lumires et de lathisme de masse avec leur poids de misres et de tristesse.
Auditeurs attentifs de Jean- Paul II, nous navons pas oubli ses rappels sur limportance des racines chrtiennes de lEurope, de la culture chrtienne. Son interpellation : France, fille ane de lEglise, es-tu fidle aux promesses de ton baptme ? , avec sa puissance fondatrice, ne cessera de nous toucher au plus profond de nos coeurs.
Hritiers de tant de gnrations de chrtiens, nous prouvons une grande admiration et une profonde pit pour la masse des trsors, fruits dune culture minemment chrtienne, lgus par nos anctres.
Dpositaires de limmense esprance que notre participation au plerinage de Chartres a fait natre en nos coeurs, nous savons que la chrtient est possible ; nous lexprimentons chaque anne ; nous savons que, quelle que soit la gravit des dsordres causs par nos pchs, il est facile et bienfaisant de vivre sous la loi vanglique, que son double prcepte damour de Dieu et damour du prochain, codifi dans le Dcalogue et les Batitudes, produit des fruits admirables.
Ayant compris les ruptures rvolutionnaires frappant les deux ordres de la chrtient le temporel et le spirituel , et unis, malgr nos diffrences lgitimes, dans une vritable amiti franaise, nous sommes engags dans un combat traditionnel pour renouer avec notre vritable identit catholique et franaise , sexprimant avec harmonie dans le concert des nations chrtiennes.
Plerins de Chartres, nous noublions pas nos engagements du dernier jour du plerinage travailler pour instaurer toutes choses dans le Christ : Omnia instaurarein Christo .
Tous ces rappels alimentent en nous une ardente obligation oeuvrer pour ldification de la chrtient.
La chrtient est bien lultime alternative offerte nos contemporains pour rendre vivable et aimable notre plante ; son universalit rpond aux attentes de chaque homme.
Demain la Chrtient

La chrtient est une alliance du sol et du ciel ; un pacte, scell par le sang des martyrs, entre la terre des hommes et le paradis de Dieu ; un jeu candide et srieux, un humble commencement de la vie ternelle.
Dom Grard


COMMENT
En commenant, humblement, par les fondements, cest--dire par nous-mmes ; cest le travail quotidien de la conversion, dans le droit fil des recommandations de LAme de tout apostolat.
En poursuivant ensuite par nos proches : rendre chrtiennes les communauts naturelles les plus immdiates et soutenir toutes les initiatives explicitement catholiques (coles, journaux, maisons dditions,
etc.). De faon gnrale, en militant pour la restauration dun pouvoir temporel du lacat chrtien.
La promotion de son pouvoir, distinct du pouvoir spirituel, nous fera rompre avec le lacisme par un juste communautarisme chrtien, rellement missionnaire par son efficience politique. Ce mouvement conduit la constitution de vritables institutions chrtiennes.
En apportant notre formation personnelle toute la persvrance que justifie lenjeu de la chrtient.
Retrouvons avec joie nos grands auteurs, ils sont pliade.
En apprenant nous librer des sophismes cachs sous des formules toutes faites comme lacit apaise , libert de conscience , vertu de la tolrance , bienfaits du mtissage , non-confessionnalit de lEtat , etc., par un travail critique de rfutation, de reformulation, dappropriation.
En ne nous laissant pas impressionner par le climat gnral dhostilit lEglise, hostilit ses ralisations, hostilit cette priode o son influence tait considrable, bref toute cette christianophobie qui marginalise si souvent les catholiques. Ne cdons pas au dcouragement ni la pusillanimit : tout est possible celui qui croit .
En proportionnant nos propres objectifs nos vocations, nos moyens et lathisme ambiant. Constituons des microchrtients , des communauts o sexprime toute la vitalit chrtienne ; la dispersion de ces lots ou espaces de chrtient impose de travailler en rseau .
En rservant, dans nos activits de chrtient, la premire place au culte rendu Notre Seigneur et son Sacr-Coeur. Ne pas oublier cette ralit transcendante : sans Lui nous ne pouvons rien faire de bien.
En tmoignant de la profondeur de notre foi par les oeuvres de misricorde, dont le souci des pauvres et lengagement rel leur service sont la pierre de touche ; merci saint Vincent de Paul, merci au bienheureux Frdric Ozanam et merci tant dautres saints de la charit ; Deus caritas est nous rappelle Benot XVI.
En cherchant des allis dans toutes les directions, dans la socit civile comme dans lEglise. II ne manque pas de dputs, de journalistes, denseignants, de chefs dentreprise, ou de prtres et dvques,
qui ne ressentent une vritable attirance vers bien des aspects qui caractrisent la chrtient.
En se consacrant, enfin, cette oeuvre de chrtient la plus immdiate qui nous runit tous : Le plerinage ; si la chrtient est bien une ralit, cest dans des lieux comme le plerinage quelle senracine ; cest son berceau, son creuset. Le rle des cadres du plerinage est bien de faire revivre cette harmonie entre les deux ordres, le spirituel et le temporel.
Baptiss, fils de France, plerins de Chartres, nous sommes requis pour ce travail de construction de la Chrtient. Sans illusion ! Il est hors de porte humaine. Nous y utiliserons donc les outils surnaturels habituels : pratique sacramentaire, conscration la Trs Sainte Vierge Marie, dvotions recommandes Fatima ainsi que la petite dose de folie ou dhrosme requise eh oui ! parlons-en : sans gnrosit et sans magnanimit on ne fait rien de grand .
Adoptons les trois objets du bndictin : le crucifix, le livre et la charrue : ora et labora , et faisons ntre la sagesse de saint Thomas afin de contempler et transmettre aux autres la Vrit contemple.

(1) Michel Berger, Philippe Bvillard, Alain Brossier, Gilles Deschars, Rmi Fontaine, Albert Kfouri, Arnaud de Lassus, Philippe Maxence, Pierre Vaqui.


Chants de plerinage Notre-Dame


Chants de plerinage  Notre-DameDepuis sa cration il y a plus de vingt-cinq ans, les members du Choeur Montjoie Saint-Denis plerinent chaque anne bannires au vent sous la direction de leur chef vers Notre-Dame de Chartres ou dautres lieux de dvotion mariale comme Notre-Dame du Puy, en lanne jubilaire 2005, et alternent sur les routes de France Ave Maria et cantiques. Autant de chants traditionnels en lhonneur de la Vierge Marie , connus ou oublis, mais dont on recherche bien souvent les paroles et les airs. De Chez nous, soyez reine Couronne dtoiles, sans oublier les Ave Maria de Lourdes et de Fatima, les voil enfin runis sur un mme CD et un mme livret magnifiquement illustr la gloire de Marie, mdiatrice de toutes grces.
Voici trente-six cantiques populaires franais qui montent vers Notre-Dame. Ils sont chants de tout coeur et pleine voix par ses fils plerins. Puissent-ils Lui plaire et vous aider Laimer, La chanter et mieux La servir. Cest le voeu que nous Lui avons confi , souligne Jacques Arnould dans la prface de ce dernier CD du Chur Montjoie Saint-Denis qui encore plus quune oeuvre artistique se veut une invitation la dvotion mariale. Les intentions de prires ne manquent pas. Alors, en route et chantons Notre-Dame, patronne principale de la France.
CD de 72 minutes comprenant 36 cantiques. Accompagn dun livret de 40 pages en quadrichromie. Prix public : 18 euros lunit (+ 4 euros de port, quel que soit le nombre de CD). Commande adresser : Choeur Montjoie Saint- Denis Chez Valrie 21, rue Campagne-Premire, 75014 Paris, ou sur internet : www.choeur-montjoie.com.